La puissance du feedback. Donner un feedback constructif est un des moyens les plus efficaces pour aider un étudiant à se développer personnellement et à améliorer ses compétences académiques. C’est un outil puissant qui présente toutefois le risque d’être à double tranchant ; en effet un feedback mal formulé peut avoir pour conséquence l’effet inverse de celui désiré et diminuer l’estime de soi du récipiendaire, peut-être même le démotiver dans ses aspirations d’apprendre. Mais alors, quelles sont les règles à respecter et comment vérifier que le feedback est bien compris et va contribuer au bon développement de la personne qui le reçoit, en l’occurrence l’étudiant ? Pour ma part, je respecte les trois règles que voici.

  • En premier lieu, je veille à donner un feedback personnalisé et confidentiel à chaque étudiant. Je prends le temps nécessaire en dehors des heures de cours pour rencontrer chaque étudiant. Il s’agit en réalité d’une chance exceptionnelle qui me permet d’entrer en relation de manière plus personnalisée et m’offre l’opportunité d’individualiser mon enseignement. Je considère ces moments comme étant privilégiés, tant pour moi que pour l’étudiant qui se trouve en face de moi.
  • Je commence toujours par dire le positif. Dans toute prestation d’étudiant, même catastrophique, on peut trouver un élément positif. Je veille à le mettre en lumière au tout début de la discussion. Cette manière de faire permet de créer une base de confiance et d’écoute indispensable pour accueillir les éléments moins positifs mais essentiels pour améliorer la performance.
  • Je veille à distinguer l’étudiant de son travail et à donner ma perception personnelle en m’appropriant la responsabilité de ce que je dis, c’est-à-dire en parlant à la première personne.  Comme par exemple : ‘ je pense que vous pourriez essayer de vous concentrer davantage sur tel ou tel aspect de votre travail afin de développer une vision plus critique du phénomène étudié.’ A chaque fois que c’est possible, j’essaie de donner des exemples afin d’illustrer mes commentaires.

J’encourage mes étudiants à demander des feedbacks réguliers auprès de leurs enseignants afin d’être accompagnés dans leur développement personnel et leur développement académique. Je les encourage à accepter écouter sans interrompre ce que l’enseignant leur dit, et à demander des clarifications lorsque le message ne semble pas clair. Je leur dis surtout qu’un feedback n’est rien d’autre que la perception que l’enseignant a du travail de ses étudiants. Un feedback constructif mais à la fois bienveillant et respectueux est un formidable outil de progression pour celui qui le reçoit !

‘Les mots sont des murs ou des fenêtres’ Marshalll B. Rosenberg (2004)